Florence Descamps, "L’historien, l’archiviste et le magnétophone"

historienarchivisteIl volume è disponibile in open edition

  • Éditeur : Institut de la gestion publique et du développement économique, Comité pour l’histoire économique et financière de la France
  • Collection : Histoire économique et financière – XIXe-XXe
  • Lieu d’édition : Paris
  • Année d’édition : 2005
  • Publication sur OpenEdition Books : 07 octobre 2011
  • ISBN : 9782110953780
  • ISBN électronique : 9782111287594
  • Nombre de pages : 888 p.

Sommaire

Florence Descamps

Ancienne élève de l’École normale supérieure et agrégée d’histoire, Florence Descamps a assuré le Secrétariat scientifique du Comité pour l’histoire économique et financière de la France de 1987 à 1994. Maître de conférence à l’École pratiques des Hautes Études, elle assure un séminaire annuel sur les archives orales.

Florence Descamps is a graduate from the École Normale Supérieure and history professor. She managed the Scientific Secretariat of the Committee for the Economic and Financial History of France from 1987 to 1994. As associate professor at the École Pratique des Hautes Études, she gives annual seminars on oral archives.

Ex alumna de la Escuela Normal Superior y catedrática de Historia, Florence Descamps fue secretaria científica del Comité para la Historia Económica y Financiera de Francia entre 1987 y 1994. Profesora titular de la Escuela Práctica de Altos Estudios, organiza un seminario anual sobre los archivos orales.

« Cet ouvrage est une somme pour qui s’interroge sur les archives orales », expliquait déjà Dominique Schnapper dans son avant-propos lors de la première édition de L’Historien, l’archiviste et le magnétophone. C’était en effet l’objectif poursuivi par son auteur, Florence Descamps qui, alors qu’elle était secrétaire scientifique du Comité pour l’histoire économique et financière de 1987 à 1994, a créé et développé un fonds d’archives orales représentant aujourd’hui plus de 3 000 heures de témoignages. Depuis 2001, ce volume est devenu une des bibles des «  archives orales ».

 

Tagged under

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *